Sélectionner une page

 Dix conseils pour écrire un contenu SEO

 

Ecrire du contenu, c’est aujourd’hui le moyen idéal pour obtenir de la visibilité et de la crédibilité dans son domaine d’activité. C’est également une solution efficace pour éduquer et engager ses lecteurs à agir dans le sens que l’on souhaite. A condition d’écrire un contenu de qualité ! Voici dix conseils à suivre.

 

1 – un contenu « attractif »

Un titre « accrocheur », c’est l’assurance d’attirer l’attention de son lecteur, de l’amener à cliquer sur votre lien sur les réseaux sociaux… pour en savoir plus. Votre titre doit être court, pertinent, percutant. Vous devez interpeller le lecteur par une question, un conseil, une problématique, un chiffre, un pourcentage, une mise en garde, un enjeu, une affirmation, une négation, un scoop… Vous avez quelques secondes pour attirer l’attention de votre lecteur ! Mettez-vous à sa place pour mesurer la pertinence de votre titre.

2 – un contenu « ciblé »

Le lecteur lira votre contenu s’il se sent concerné, si celui-ci traite de son problème, de son questionnement, de son besoin d’en savoir plus sur ce qu’il ne sait pas encore… Vous devez écrire des contenus ciblés qui correspondent à ce que veulent vos lecteurs, à leur réel besoin d’information. Vous devez donc bien connaître vos lecteurs et savoir ce qu’ils veulent !  Avez-vous fait une étude de lectorat ? Avez-vous mesuré l’audience des mots-clés de votre article sur Google ?

3 – un contenu « optimisé »

Votre contenu doit être « optimisé » pour vous permettre d’être bien positionné par les moteurs de recherche, principalement Google qui concentre 90% des recherches d’information en France. Vous devez donc définir un mot clé principal et unique par article, et faire en sorte que ce mot clé se retrouve à plusieurs endroits : dans le titre, dans les premières lignes, dans les intertitres, à l’intérieur de votre article, dans les légendes des photos… N’hésitez pas à mettre en valeur ce mot clé avec des corps de texte plus gros, des gras, des puces, des listes (comme pour cet article), etc.

4 – un contenu « structuré »

Un bon contenu se doit d’être structuré avec une introduction communément appelée « chapo », des paragraphes (minimum 3) et une conclusion appelée « chute ». L’introduction a vocation à être accrocheuse et à présenter une problématique au lecteur basée sur des faits, des chiffres, une actualité… Les paragraphes sont la promesse que vous devez tenir, la ou les solutions que vous devez apporter. La conclusion doit contenir des appels à l’action, c’est-à-dire inciter le lecteur à faire à minima un commentaire en dessous de l’article, ou à télécharger un livre blanc, ou encore à s’inscrire à votre newsletter pour suivre votre expertise…

5 – un contenu « unique »

Un contenu doit contenir votre âme, votre savoir-faire, votre expertise. Il doit donc être unique. Restez simple dans votre écriture pour être compris. Restez vous-même. Racontez simplement une histoire. Chacun de vos paragraphes doit contenir une idée et une seule. Ecrivez des phrases courtes. Allez à l’essentiel. Ne faites pas perdre de temps à votre lecteur ! Il faut absolument qu’il aille jusqu’au bout de votre contenu.

6 – un contenu « crédible »

La crédibilité, c’est aussi l’un des enjeux de votre contenu. Elle s’obtient en démontrant son expertise, en apportant des preuves, le tout en toute humilité. N’hésitez pas à étaler vos connaissances, vos lectures, vos références, vos réflexions, et surtout vos enseignements. La crédibilité engendrera la confiance de votre lecteur qui voudra alors vous suivre, ou du moins vos contenus.

7 – un contenu « attrayant »

Pour que votre contenu soit attrayant, vous devez raconter une histoire tout en utilisant des images de la vie réelle, voire de l’humour. Votre contenu doit faire sourire votre lecteur, ou bien le rendre heureux, ou bien encore le conforter dans ses idées. Votre lecteur doit devenir votre complice, votre allié.

8 – un contenu « enrichi »

Enrichissez votre contenu avec des images, des infographies voire des vidéos. Non seulement, votre contenu aura encore plus de chance d’être visible sur Internet (en l’occurrence Google), mais en plus il va captiver votre lecteur. Attention, éviter tout lien extérieur qui ferait sortir votre lecteur de votre site ou de votre blog !

 9 – un contenu « engageant »

Un contenu est « engageant » s’il engage, incite, invite, voire encourage le lecteur à une participation active, à une action, à un échange, à un partage. Plus votre contenu sera de qualité, plus votre lecteur s’engagera à vous laisser un commentaire, à vous poser une question, à partager votre contenu sur ses réseaux sociaux, à laisser son prénom et son email dans un formulaire d’abonnement à une newsletter ou de téléchargement d’un livre blanc, ou enfin à prendre contact avec vous, notamment sur les réseaux sociaux.

10 – un contenu « régulier »

Fidélisez vos lecteurs en publiant des contenus régulièrement à des échéances que vous devez absolument respecter (soit quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle). Votre contenu doit devenir un rendez-vous attendu par votre lecteur. Définissez par avance un calendrier des publications et anticiper sur l’écriture de vos contenus. Mettez en place une veille d’information pour vous donner des idées. Ayez en tête une stratégie de contenus. Et rédigez vos articles au fil de l’eau, de votre inspiration, de vos temps libres.

Bon contenu de qualité ! N’hésitez pas un seul instant à laisser un message ci-dessous si je peux vous aider et répondre à vos questions. Si l’article vous a plu et que vous souhaitez lire mes prochains articles, abonnez-vous à ma newsletter en cliquant ici.